PUBLICATIONS

Lundi 8 juillet 2019

LE CHANT DE DAME NATURE

Un récent poème de votre humble serviteur sur un sujet d’actualité:

Ah, le réveil au chant du coq!

Le fier gallinacé se moque

De ces citadins trublions,

Empêcheurs d’écouter en rond.

*

Ah, la mélodie des cigales!

Elle égrène un chœur provençal,

N’en déplaise à quelques oreilles

Qui cherchent à les mettre en veille.

*

Ah, le meuglement de nos vaches!

Elles sèment nos prés de taches,

Couleur lait, café, chocolat.

Elles en rehaussent l’éclat.

*

Délicieusement délicat,

L’hymne de la nature est là.

Il fait tanguer nos émotions

En une éternelle chanson.

*

Ils sont bien tristes, les fâcheux,

À l’encéphalogramme plat,

Qui souhaiteraient sonner le glas

De tous ces refrains merveilleux.

*

Ah, le bêlement des moutons!

De l’alpage il donne le ton;

Énervant les envahisseurs

Arrivés de cités sans cœur.

*

Ces procéduriers dangereux,

Ces toxiques calamiteux

À la conduite inadmissible,

Croient leur jugement infaillible.

*

Ah, le tintement du clocher,

Quand il monte de la vallée!

Il heurte les pauvres d’esprit,

Installés en pays conquis.

*

Mais qu’ils demeurent dans leurs villes,

Puisque leur ouïe est trop sensible

Pour supporter ce doux exil;

Dans nos campagnes ils sont nuisibles!

*

Ah, ces personnes qui ont peur

De la symphonie pastorale:

Un chuchotement, et ils râlent!

Savent-ils ce qu’est le bonheur?

*

Cette minorité coupable,

Qui se complaît et qui s’enfonce

Dans sa médiocrité minable,

Lance au bon sens coup de semonce.

*

Restez enfermés dans vos cages,

Dont vous n’auriez pas dû sortir.

Vous êtes l’imbécile outrage

Qui prive de petits plaisirs!

*

Alors qu’il est si agréable

De goûter ces chants incroyables,

Croupissez dans vos HLM!

Y a-t-il quelqu’un qui vous aime?

Alain Chadelaud

A votre tour maintenant, j’attends vos écrits!!! 😉

Jeudi 25 juillet 2019

En hommage à la femme noire, ingénieure en 1969 à la NASA, et pourtant méconnue, qui calcula, en pleine période de ségrégation raciale, les trajectoires des missions Apollo. Aujourd’hui centenaire, sans elle l’Homme n’aurait pas posé le pied sur la lune!

KATHERINE JOHNSON

L’Homme va marcher sur la lune

En mil neuf cent soixante neuf

Neil Armstrong va faire la une

Donne aux terriens un regard neuf

*

Pourtant quelqu’un œuvre dans l’ombre

Pendant les heures les plus sombres

De la ségrégation raciale

Une femme noire spéciale

*

Face aux premiers ordinateurs

Et parmi tous les ingénieurs

De la NASA elle calcule

Des trajectoires qu’elle bouscule

*

Si sa couleur de peau fait peur

Elle y impose sa valeur

On ne peut dire que merci

À la centenaire aujourd’hui

*

Il n’aurait pas été possible

De réaliser cet exploit

Sans ce bel esprit infaillible

Mesurons-nous ce qu’on lui doit

*

On ne peut qu’être admiratif

Car son travail fut décisif

Elle a œuvré sans concession

Apportant sa contribution

*

L’exploit n’est pas là où l’on croit

À une époque où les démons

Semaient le doute dans la foi

D’une Amérique en perdition

*

Elle a relevé le défi

De s’imposer en tant que femme

Noire couleur alors bannie

Dans un pays aux lois infâmes

*

On fête ce cinquantenaire

De l’Homme s’arrachant à la Terre

Ce «pas de géant» comme ils disent

La Lune, Elle l’a conquise

Alain Chadelaud

J’attends toujours vos écrits! qui sera le premier ou la première? 😉

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s